samedi 14 février 2009

Victoire souverainiste

Les souverainistes viennent de décrocher une victoire monumentale, historique. Grâce à ces élites éclairées, la nation québécoise d'origine canadienne-française n'aura pas à subir une nouvelle humiliation. Bon, d'accord. On range le lexique Bouchard-Taylor et on cesse de parler en nationaleux.
La reconstitution n'aura pas lieu

À cause du risque d'affrontements violents entre fédéralistes et souverainistes, le gouvernement fédéral fait volte-face et abandonne le projet de reconstitution de la bataille des plaines d'Abraham.

Dans une entrevue à un journaliste de Radio-Canada à Québec samedi matin, le président de la Commission des champs de bataille nationaux,
André Juneau, a confirmé l'abandon du projet.

M. Juneau expliquera mardi comment on soulignera le 250e anniversaire de l'affrontement entre Montcalm et Wolfe.
André Juneau dit qu'il y aura des commémorations, mais elles ne seraient pas festives.

Vendredi, le premier ministre Stephen Harper a tenté d'apaiser la controverse suscitée par le projet de reconstitution de la bataille des plaines. Il a déclaré que
la majorité de la population du pays est en faveur de l'unité canadienne.

En conférence de presse à Montréal, M. Harper a accusé le Bloc québécois de vouloir diviser la population au sujet de cette reconstitution.

Le Bloc et le Parti québécois ont réclamé l'annulation de l'événement, tandis que le premier ministre Jean Charest a déjà indiqué qu'il n'avait pas l'intention d'y assister.
Des affrontements violents entre fédéralistes et souverainistes ? Je veux dire, des affrontements violents au point de compromettre un événement ? Je ne sais que dire. Je peux en rire au moins ?

Qu'en pense le camp du changement ?


Pourquoi ne pas privatiser la Commission des Champs de bataille nationaux ? Une compagnie ou un organisme quelconque organise l'événement et tente de dégager un profit (à moins que ce soit une OSBL qui s'arrange pour que ça arrive kif-kif). On fait un show, quoi ! Selon moi, l'acte fondateur du Canada actuel se situe en 1848 avec l'avènement du gouvernement responsable, certainement pas entre 1759 et 1763.

Je ne crois pas que le gouvernement fédéral devrait débloquer des fonds publics pour la commémoration d'une bataille entre deux puissances coloniales aussi historique et décisive soit-elle. Cela dit, je ne crois pas que la commémoration de cette bataille historique soit une idée débile, loin de là. Mais si c'était pour intéresser tant de bonnes gens, pourquoi ne pas laisser faire le libre-marché ? Parce que l'organisme privé en charge de l'événement pourrait avoir une lecture historique de la bataille qui déplaise à un groupe ou à un autre ? Comme si Ottawa et Québec n'en avaient, eux, des interprétations historiques...

Bonne Saint-Valentin !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

  © Blogger template Newspaper by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP