jeudi 7 mai 2009

J'aime un peu, beaucoup, passionnément...

Le camp du changement aime Mirek Topolánek.



Le camp du changement aime au moins autant Peter Stastny.

Dans le temps, il était capable d'éliminer le Canadien.



Malheureusement, de nos jours, il n'est même pas capable d'avoir le dessus sur Brigitte Bardot et ses alliés éco-extrémistes ! Rappelons que M. Statsny a pris parti en faveur des chasseurs de phoques (on pourrait dire en faveur du commerce, point à la ligne). Et que l'U.E. a voté en faveur d'un boycott vraiment pathétique.

Le camp du changement aurait peut-être aimé Brigitte Bardot il y a 40 ans.

Mais bon ! J'étais loin d'être né ! Quoique si elle avait les mêmes discours débiles à cette époque, j'aurais "peut-être" passé mon tour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

  © Blogger template Newspaper by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP