mercredi 15 juillet 2009

Campagne de peur (et de mensonge)

Une informatrice m'a imprimé un courriel qu'elle avait reçue. Le genre d'email qu'il faut retransmettre à tous nos contacts pour le bien d'une cause. Le voici :

Les passages soulignés sont sensés être des hyperliens, mais puisque je n'ai reçu qu'une version imprimée du courriel, je ne sais pas vers quels sites les internautes étaient redirigés en cliquant sur les liens. Les numéros entre paranthèses en gras et italiques réfèrent à mes commentaires.

Titre : FW : Assurance-maladie du Québec Important

VOTONS !!! C'est pour NOTRE avenir ! IMPORTANT !!

Savez-vous qu'au Québec d'ici 3 ans il n'y aura plus de système de santé public (1) !
Si nous ne faisons rien c'est cela qui va se produire! Penser à vos enfants, à vous, à vos parents et à tous les gens que vous aimez! Ce sont des milliards de dollars que les Québécois auront à débourser pour se faire soigner (2), et si tu n'as pas les moyens, c'est de l'endettement et pire la mort et la souffrance (3) !

MAIS il y a peut-être une solution!


Si tous les Québécois et Québécoises vont voter sur ce lien, contre le système de santé privé, nous avons peut-être encore une chance de vaincre la grosse machine gouvernementale (4) ! S.V.P. Envoyez ce message à tous... Le plus de gens qui vont voir ce message, le plus de gens vont aller voter! Ce message en est un d'espoir! Je suis tanné(e) que les gens du Québec subissent sans se défendre (5) ! On nous donne une chance de faire entendre notre voix! Alors prenez 2 minutes de votre temps, pour que plus tard vous puissiez prendre le temps de guérir!

www.votezsante.com

Et faites suivre s.v.p.

Anick Lepage M.A.
Directrice Générale
Droits et Recours Santé Mentale
Gaspésie les Îles
60, boul. Perron Ouest
C.P. 258, Caplan, Qc
G0C 1H0
418-388-2506
1-800-463-6192
Fax : 1-418-388-2416
www.droitsetrecours.org


Mais quel message ! On y trouve même des passages lyriques ! (1) Il est navrant de voir que le texte se base sur un mensonge éhonté : Plus de système de santé public au Québec dans 3 ans ! Plus rien ! Nada ! Aucun pays industrialisé n'a aucun système de santé public. Nous savons tous que les décisions de nos politiciens sont influencées par le marché politique. Est-ce que ça serait rentable politiquement d'abolir la présence du public alors que seulement 16% des Québécois voudraient qu'on applique un peu plus le principe d'utilisateur-payeur en santé que maintenant ? Est-ce que le PLQ prône le désengagement total de l'État en santé ? C'est vraiment n'importe quoi ! De toute façon, cela contreviendrait à l'article 8 de la Loi canadienne sur la santé. Pouvez-vous imaginer nos politiciens québécois cracher sur des transferts fédéraux ? Moi non plus.

(2) Les Québécois dépensent déjà des milliards de dollars pour le système de santé public par le biais des taxes et des impôts.

(3) Dans un système mixte (i.e. public et privé), les citoyens ont le choix d'acquérir des assurances-santé chez une compagnie d'assurance. En libéralisant le marché des assurances-santé, on peut s'assurer que les chirurgies très onéreuses pratiquées dans les cliniques privées ne soient pas seulement disponibles pour les très riches et très puissants.

(4) Vaincre la grosse marchine gouvernementale ? 40% de la machine gouvernementale provinciale provient du système de santé public ! Se battre contre le privé en santé, c'est bien au contraire assurer la pérennité de la toute-puissance des bureaucrates dans le système de santé public.

(5) Je subis des atrocités et je ne me défends pas ? J'ai manqué quelque chose ?

Si vous allez sur www.votezsante.com, vous pourrez voir qu'il s'agit d'une pétition CSN-FTQ en faveur du public en santé et en défaveur du privé.

Les défenseurs du privé comme moi ont tellement de difficulté à faire valoir leurs idées au Québec que c'est de la pure science-fiction qu'imaginer la disparition éventuelle du système de santé public québécois, surtout à court terme. En fait, le cas s'applique à toutes les sociétés.

Petit rectificatif : ce n'est pas tant de la science-fiction ce que Mme Lepage a écrit. C'est plutôt à quelque part entre l'ignorance et la mauvaise foi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

  © Blogger template Newspaper by Ourblogtemplates.com 2008

Back to TOP